accueil présentation nos chiens les portées contact
standards de races alimentation soins et hygiène
photos de "famille" conditions de vente et de réservation












Alimentation


Jusqu'à l'âge du sevrage, environ 2 mois, et sauf complication de santé,
 le chiot trouve dans le lait maternel, tout ce dont il a besoin pour assurer son développement
et les anticorps nécessaires à sa bonne santé.
A partir du sevrage, qui peut intervenir avant deux mois, il consomme un aliment sec.
Pour les races géantes (+ de 40 kg) la croissance peut durer jusqu'à 24 mois, parfois 36 chez certains mâles.  
Durant cette période, le chien aura multiplié son poids de naissance par 80 ou 100 (ou plus)
d'où l'importance d'une alimentation saine et équilibrée.
Les races grandes et géantes connaissent de ce fait plus de problèmes osseux que les petites :
  Dysplasie, retard de croissance, etc...



Ses besoins

Il est nécessaire que son alimentation couvre ses besoins en :


- Minéraux :

Calcium et phosphore serviront à fortifier ses os et cartilages.
attention aus carences, mais aussi aux excès qui peuvent engendrer entre autre des hypertrophies osseuses.

- Energie :

Par rapport à son poids, un chiot a besoin de plus de calories qu'un adulte.
Il faut donc veiller à ce que la quantité soit respectée, en évitant toutefois la suralimentation,
 génératrice de problèmes digestifs et d'obésité.

- Protéines : (Acides aminés)

Elles servent principalement à la constitution des os et de la musculature,
mais aussi des anticorps nécessaires à sa bonne santé.
Indispensables à la santé du chiot, ils assurent également le bon développement du poil et de la peau.



Choix de l'alimentation


- Les croquettes

C'est le type d'alimentation qui offre le plus d'avantages.
Moins chères que les autre préparations, elles se conservent mieux .
(Au sec et à l'abri de la chaleur)
Elles aident également à un bon entretien dentaire puisque le chien est obligé de mâcher,
massant ainsi ses gencives et prévenant l'apparition du tartre.
De nos jours, toutes les grandes marques de croquettes
offrent un choix important de croquettes en fonction de la taille,
de l'âge et parfois même de la race et de ses spécificités.
La composition en est étudiée et couvre tous les besoins nutritifs du chiot.


- L'alimentation ménagère

Principalement composées de viandes, légumes verts et céréales,
il faut y ajouter de l'huile, levure de bière et compléments alimentaires en vitamines et minéraux.
La difficulté consiste dans le dosage, pas toujours évident.
Cette préparation longue revient souvent plus cher que l'alimentation industrielle.


- Les boîtes

Plus "goûteuses" que les croquettes, elles sont plus facilement acceptées par le chiot.
Par contre, elles sont plus chères que les aliments secs.




Conseils

Afin d'éviter au maximum les problèmes osseux, il convient de faire pratiquer au chiot un exercice régulier durant sa croissance, en évitant toutefois les sauts et les jeux violents.
" Exercice régulier " ne voulant pas dire " entraînement intensif ".

. 3 repas quotidiens, répartis en quantités égales,
sont conseillés jusqu'à l'âge de trois mois.
Vous pouvez passer ensuite à 2 repas par jour.
Il est préférable de faire manger le chiot toujours à la même place,
dans un endroit au calme,
l'idéal étant que le chiot mange et boive dans des "gamelles à hauteur",
sur pied et à hauteur règlable suivant sa croissance,
et cela pour favoriser de bons aplombs.
. Les chiots ont souvent le hoquet, cela cesse en grandissant.
. Evitez toute distribution de friandises entre les repas,
sauf en récompense d'un exercice d'éducation, par exemple.
. La période qui suit les repas doit être consacrée au repos,
afin d'assurer une bonne digestion et d'éviter tout risque de retournement d'estomac,
cause trop répandue de décès chez ces grandes races.
Il est également recommandé de ne pas faire boire ni manger le chien
tout de suite après un exercice physique, jeu, galopade etc...
. Les doses, pour les aliments industriels, sont indiquées sur les emballages.
. Vous pouvez suivre la croissance de votre chiot en le pesant régulièrement.
. Pensez toujours à laisser de l'eau fraiche et propre à la disposition du chiot,
jour et nuit.
Ses reins ont besoins qu'il boive et urine souvent.
Attention à la deshydratation en période de chaleur.
. Veillez, dès l'âge de huit mois, à changer de gamme de croquettes,
car les besoins de votre chiot ont également changés.
. Attention : si votre chiot n'est pas le seul chien de la maison,
surveillez bien que ses compagnons le laissent manger toute sa ration,
dans le calme et la sérénité.



Le syndrome de la dilatation torsion d'estomac.

Il s'agit là d'un accident très grave qui touche surtout les grands chiens.
il arrive parfois que l'estomac de ces gros chiens se retourne à 180° dans l'abdomen,
comprimant la rate et les vaisseaux sanguins.
cet accident est souvent mortel par l'état de choc qu'il entraîne très rapidement.
ce phénomène touche principalement les grands chiens parce que leur tube digestif,
proportionnellement plus petit par rapport au reste du corps,
tourne plus facilement sur lui-même.
Il peut intervenir après un repas trop copieux,
un repas avalé trop vite,
et / ou suivi d'efforts trop intenses (sport, jeux, courses ...)

Concernant l'eau, il est préférable de donner, après le repas, plusieurs petites quantités,
car les risques encourrus sont les mêmes que pour la nourriture.
En dehors des repas,
laissez à la disposition de votre chien, 24h sur 24,
une grande quantité d'eau fraîche et propre.


en plus court:

. repas fractionnés pris dans le calme,
. une alimentation spéciale grands chiens :
en plus de leurs compositions adaptées au métabolisme des grands chiens,
les croquettes ont une taille et une densité étudiées pour augmenter la  durée de mastication,
. Pas de jeux ni d'activités sportives juste avant et surtout après  les repas,
 mais calme et repos,

vous éviteront une tragédie.
. Un grand stress peut également déclancher cette réaction.
. Evitez les changements brutaux d'alimentation.


Les symptômes

Douleurs abdominales, vomissements, dégradation rapide de l'état général,
sont autant de signes qui doivent vous alerter.
Un chien dont l'estomac vient de se retourner souffre violemment, son ventre devient ballonné et dur,
il peut marcher le dos voussé,
et / ou essaie de vomir sans pouvoir y arriver,
il émet une salive abondante et mousseuse.
Le chien peut mourir en quelques heures, s'il n'est pas opéré.
Quels que soient le jour et l'heure,
téléphonez à votre vétérinaire qui devra l'opérer rapidement,
ou chez le vétérinaire de garde,
la gendarmerie vous donnera son nom.
La torsion d'estomac peut être mortelle
et le succès de l'action thérapeutique est directement lié à la rapidité d'intervention.

Il s'agit de la plus grave des urgences.


haut de page